• Accueil
  • > Introduction à l’Auto-masochisme

Introduction à l’Auto-masochisme

Secrets et conseils d’auto masochisme 

J’ai 50 ans et je suis masochiste depuis toujours. Je suis d’origine anglaise, j’ai été éduqué pendant mon enfance et adolescence à la façon anglaise; punitions corporelles administré par des maîtres et maîtresses d’école qui se donnaient à cœur joie. Rien n’était interdit dans l’Angleterre des années 60. Mis à part les punitions sévères, les abus sexuels furent aussi de rigueur, on ne parlait pas de ces choses là à cette époque. Jusqu’à l’âge de 11 ans j’étais dans un pensionnat pour garçons, aujourd’hui on appellera ça un camp de redressement. Le régime était très sévère, punitions administrées avec une cane sur les fesses et les cuisses nues, devant tout la classe, des heures passées dans un placard, nu, les mains liées derrière le dos, pour « te donner le temps de réfléchir sur tes bêtises ». Mais si un maître t’aimait bien, tu pouvais échapper aux pires des punitions. Tout ce que tu devais faire c’était d’être gentille avec lui … le sucer, le masturber ou accepter d’être sodomisé. Alors, à 11 ans quand j’ai quitté cet établissement pour aller dans l’école secondaire, j’étais bien partie pour être maso et homosexuel. Mais des changements allaient venir.

L’école secondaire était mixte … je n’avais aucune expérience des filles jusqu’à là. Je suis tombé amoureux d’une fille qui habitait dans la même rue que moi … elle s’appelait Claire, elle avait 12 ans …elle était très belle. Elle avait une copine qui s’appelait Veronica, elle avait 13 ans et elle avait déjà beaucoup d’expérience. Les soirs et les week-ends, nous trois allaient jouer dans un parc près de chez nous. Le jeu favori de Veronica était le « strip poker ». Ce jeu consistait à jouer des mains de poker et le perdant devait retirer un vêtement à chaque fois (chaussettes, t-shirt, pantalon, etc.),  jusqu’un de nous trois était complètement nu. Ensuite, c’était aux deux autres « gagnants » de décider le forfait que le perdant devrait exécuter. A seulement 13 ans, Veronica était déjà très sadiques et moi, j’étais déjà habitué à des punitions sévères. Exemples des « forfaits » imaginés par cette jeune fille : me mettre par terre sur le ventre tandis que les deux filles me fouettaient avec des canes, les sucer le sexe et l’anus, elles m’urinaient sur tout le corps, sur le visage, dans la bouche. Je ne sais pas jusqu’à ce jour si c’était les filles qui ont trichés aux jeux ou c’est moi qui avais perdu délibérément. Tout ce que je sais c’est que j’ai pris goût et je perdais souvent avec plaisir. Petit à petit, notre groupe s’élargissait, plusieurs autres filles et garçons nous rejoignant pendant trois ans. Et curieusement,  je me suis encore trouvé souvent le perdant. Veronica ajoutait des forfaits, je devais sucer les garçons et avaler leur sperme, les garçons urinaient dans ma bouche, je devais être sodomisé par plusieurs garçons … enfin, vous imaginez jusqu’à où elle était capable d’aller!! Cette période durait trois ans et puis ma famille déménageait dans une autre ville. Alors à 14 ans, ma sexualité était bien définie; j’étais bisexuel et masochiste pour toute ma vie!!

Dans la nouvelle ville, je ne connaissais personne, j’avais du mal à faire des amis à l’école, je ne pensais qu’au sexe toute la journée! Je commençais à fréquenter des toilettes publiques, cherchant l’autorité, la domination, l’humiliation et surtout la douleur. J’ai rencontré des personnes, en grande majorité des hommes, qui s’abusaient de moi mais gentiment, sans réellement me faire souffrir. A 16 ans, je commençais à chercher des doms dans des magazines de contact. Là encore, très décevant. Très peu de vraies sadiques, beaucoup de plaisantins. Mais pendant les 10 ans qui ont suivi, j’ai eu quelques rencontres insolites mais encore trop décevant à la fin.

Le premier, c’était un homme que j’ai rencontré par le moyen d’un magazine « SM ». Dans son annonce il voulait « Un jeune homme qui aime la punition traditionnelle appliquée avec sévérité ». J’ai répondu, on a échangé nos téléphones et on s’est donné rendez-vous. Il m’a pris dans un forêt, loin du monde, il m’a suspendu à une arbre et il m’a donne 300 coups de fouet sur tout mon corps. J’étais aux anges, mon corps était en feu, je voulais qu’il m’encule, brutalement, qu’il enfonce sa bite dans ma bouche, je voulais sentir son sperme couler dans ma gorge. Hélas, il ne voulait pas. Il n’a même pas déshabillé, il refusait que je lui touche et il m’a laissé là, en pleine forêt à me masturber tout seul.

La deuxième était une dominatrice qui là encore, j’ai rencontré par le moyen d’un magazine « SM ». Son annonce disait : « Ta maîtresse t’attends, si tu es vraiment maso, envoie moi ton fantasme et je le réaliserai sans limites » Son annonce était accompagnée par une photo, elle était très belle avec un air autoritaire. J’ai envoyé un fantasme dans lequel je voulais avoir ma bite et mes couilles percé avec des aguilles chauffées, je voulais avoir mes tétons coupés. Un fantasme vraiment extrême que je ne pensais pas vraiment réaliser. Je me suis rendu chez elle à l’heure convenue. Elle m’a mis à nu et m’a dit que mon fantasme va être réalisé, c’était trop tard pour changer d’avis. Elle m’attachait solidement sur le dos. Elle avait déjà tout préparé. Elle me bâillonnait pour que mes cris ne dérangeraient pas le voisinage et puis elle m’ait percé la tête de ma bite et mes couilles avec une vingtaine de grosses aguilles chauffées à rouge. Ensuite elle a arraché mes tétons avec une pince coupante. Elle prenait son temps, au moins 15 minutes pour arracher chaque téton, (elle cautérisait la blessure avec un couteau chauffé a blanc). Pendant ce temps, je hurlais, la douleur fut intense, fantastique, à la fin ma bite était raide comme une barre de fer! Elle me détachait et me donnait la permission de me mettre à genoux et me masturber devant elle. Elle a fini par uriner dans ma bouche. Je croyais que j’avais trouvé ma Maîtresse … mais non … là encore la déception totale … elle était payante. J’ai payé 150 livres pour cette séance et si je voulais encore aller plus loin (devenir son esclave permanant), je devais payer 200 livres par semaine pour trois séances de domination. Ce n’était pas dans mes moyens à l’époque donc il n’y avait pas de suite.

C’est très frustrant, quand on est masochiste, de ne pas pouvoir trouver des vrais sadiques. C’est pour cela que, depuis l’âge de 26 ans, je pratique l’auto domination. Ca fait maintenant 24 ans que je fais ça … j’ai eu des rencontres entre-temps,  mais rares. Donc, livré à moi mêmes, j’ai développé des techniques qui fassent mal, qui laissent des marques et parfois des cicatrices, mais surtout qui vous donneraient un immense plaisir si vous êtes un vrai maso comme moi.

 

Une précision … 

La description de ma sexualité n’est pas une apologie pour les pédophiles ! Je vous décrie ce que j’ai du subir en tant d’enfant dans le but de vous faire comprendre d’où je viens. Je ne fais pas parti de ceux qui utilise le fait qu’ils étaient abusés pour justifier d’être devenus abuseurs eux mêmes! Au contraire, je dénoncerai  tous les pédophiles à la police ! Je ne veux qu’aucun fantasme pédophile soit présent sur ce blog … donc pédophiles doivent quitter ce lieu maintenant sinon je vous dénoncerai !!  En revanche, si vous étiez victime dans votre jeunesse et cela vous créer encore des problèmes maintenant, vous pouvez me contacter au xtrememaso@live.fr et je vous aidera   à porter les auteurs de ces actes devant la justice, ainsi que vous donner une aide morale et psychologique. Ne restez pas tout seul … il est temps de rendre la Justice !!! 

Les cinq supplices 

Voici la liste des cinq supplices que vous pouvez vous infliger chez vous

-          La flagellation

-          Le bondage

-          la torture

-          les piercings

-          les lavements et la dilation anale

Je vais vous donner des conseils dans chacun de ses rubriques. Vous découvrirez peut-être des techniques nouvelles, vous les connaissez déjà, vous connaissez d’autres qui peuvent m’intéresser ? En tout cas, vous pouvez me contactez par mél au : xtrememaso@live.fr  si vous avez des problèmes ou des commentaires à faire.

AVERTISSEMENT 

Pour les débutants, il faut aller lentement au début. Pour bien profiter de la douleur, il faut que ce soit progressif. Prends ton temps, prends des pauses si nécessaires, le but c’est de pouvoir supporter le maximum de douleur tout en retirant le maximum de plaisir.

L’utilisation des poppers est fortement conseillée!! Au moment des douleurs intenses, prendre des poppers multiplie la jouissance par au moins 5.

Désormais, dans les descriptifs qui suivent, si tu vois « PP » ça va dire qu’il faut prendre des poppers à ce moment là.

Quelques conseils 

Il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune en équipement spécialisé. Des objets de la vie quotidienne peuvent être détourné à une utilisation SM. Et la plupart du temps, ils sont beaucoup plus efficace. Je vais vous donner des détails dans chacun de ces rubriques.

Pour apprécier vraiment la douleur, je vous conseil de garder votre corps totalement imberbe. Si vous êtes poilu est vous vous flagellez avec une ceinture par exemple, les poils empêchent le contact total entre le cuir et la peau et par conséquence, vous ne sentiriez pas vraiment la douleur. Pour ce faire, après un premier rasage pour s’en débarrasser des plus gros des poils, utilisez une crème  dépilatoire comme « Veet ». Celle-ci est normalement pour les femmes mais ça fonctionne aussi bien sur les hommes. L’avantage d’une crème sur le rasage c’est la longévité de l’effet. Si vous vous rasez uniquement, vous aurez besoin de le faire toutes les semaines tandis qu’avec la crème, votre peau sera plus lisse et vous n’aurez pas besoin de la rappliquer pendant deux ou trois semaines. Pour les parties génitales et l’anus, il sera parfois nécessaire, selon votre pilosité, de faire un rasage entre deux applications de la crème. Pour garder votre peau ferme et douce, je vous conseil d’appliquer un lait hydratant raffermissant sur tout le corps après chaque douche.

Si vous avez un(e) ami(e) maso, n’hésitez pas à se mettre à deux pour certaines pratiques. La dilation anale, surtout le « fist-fucking » est parfois difficile de réaliser seul.

Pour augmenter votre seuil de tolérance, ne laissez pas trop de temps entre deux sessions d’un pratique mais n’exagérer pas non plus. Si vous faites une session par semaine dans un domaine, votre corps ne peut pas se habituer à la douleur et vous n’allez jamais augmenter votre capacité de souffrir. Par exemple, si le lundi vous pratiquez la flagellation et vous allez jusqu’au bout de votre tolérance, alors le lendemain faites autre chose, le bondage ou le piercing par exemple. Attendez deux ou trois jours avant de recommencer la flagellation.

La seule exception est la dilation anale. Là au contraire, il faut la pratiquer tous les jours en introduisant des objets de plus en plus longs avec un diamètre plus gros à chaque fois. C’est le seule moyen d’acquérir un trou de cul bien béant, crois moi, le jour ou vous trouvez un Maître ou une Maîtresse, lui / elle l’appréciera!!

Allez les gars, amusez vous bien et quand vous êtes à la limite de vos tolérances et vous allez éjaculer, pensez à moi!

15 Réponses à “Introduction à l’Auto-masochisme”

1 2
  1. alain dit :

    super ton blog suis gay bi bdsm je connais donc toutes ces pratiques mas j’aimes ta façon de te mettre en scène continu

  2. saadiennes dit :

    rires en lisant ce que vous prétendez avoir subi comment voulez vous être cru ne serait-ce qu’un instant . Mais bon il faut bien que les fantasmes s’expriment comme le faisait le marquis de sade (qui n’a pas fait le dixième de ce qu’il a écrit)

  3. TSM dit :

    Nous sommes les Maîtres de stage de xtrememaso qui vient chez nous pour un stage. Nous le connaissons physiquement et réellement, pour l’avoir dominé. Nous pouvons témoigner que ses propos ne sont pas que des fantasmes, il ADORABLE et met réellement en pratique ses envies. Nous l’avons déjà fouetté (vrai fouet) sodominé et malmené mais son stage qui débute ce vendredi, sera bien plus chaud et non stop pendant 4 jours.
    Le couple TSM

  4. Jed dit :

    automaso.unblog.fr, how do you do it?

  5. fiaine dit :

    Heureusement qu’il n’y a pas que des fantasmes, la critique est facile surtout lorsque l’on ne connait pas la personne et que l’on ne sait pas de quoi elle est capable,il n’y a pas de quoi en rire.

  6. reglissemaso dit :

    Bonjour ,
    Je suis maso et je souhaite découvrir des sévices et des châtiments nouveaux pour moi .
    Vous êtes un homme qui aime les choses bien faites . Je suis adepte de l’auto masochisme et je souhaite être guider par une personne de votre qualité .
    Cordialement
    Joël

  7. sm.dk@hotmail.fr dit :

    Rare sont les sites comme le vôtre.
    Ci-joint le lien vers une vidéo qui ne devrait pas vous laisser indifférent, non ?
    http://www.empflix.com/view.php?id=53780

  8. sm.dk@hotmail.fr dit :

    Comme je l’indiquais dans mon précédent message, cette vidéo devrait vous plaire : http://www.empflix.com/view.php?id=53780
    mais aussi la vidéo suivante :
    http://www.empflix.com/view.php?id=104586
    Longue vie à ce blog, qui mériterait plus d’activité !…

  9. lulu83 dit :

    bonjour et bon blog.moi je suis masochiste et gay et je voudrais rencontrer un dominateur actif et sadique.region bandol/hyeres.
    je suis libre en apres midi en semaine.contactez moi sur mon blog

  10. cornet jacques dit :

    cherche mec cuir maso pour esclavage et me faire castre les couilles

1 2

Laisser un commentaire